Samedi après-midi, de nombreuses femmes se sont rassemblées dans la capitale autrichienne pour protester contre la montée rapide de la violence des migrants dans le pays, rapporte le journal Wochenblick.

Selon l’organisateur “Patriots for Home and Tradition”, environ 250 personnes ont participĂ© Ă  la première manifestation contre la violence des migrants Ă  Vienne.

Pendant la marche, les extrĂ©mistes antifas ont essayĂ© d’attaquer les femmes pacifiques dans les rues de Vienne. Grâce aux interventions de la police, leur plan n’a pas rĂ©ussi. Plus tard, les antifas ont lancĂ© des Ĺ“ufs sur des femmes qui tenaient un discours.

Dans plusieurs discours Ă  la Ballhausplatz de Vienne, des critiques claires ont Ă©tĂ© adressĂ©es Ă  l’augmentation notable de la violence des migrants contre les plus faibles de la sociĂ©tĂ©. “Je veux que nos enfants vivent dans la mĂŞme sĂ©curitĂ© que nous avions autrefois“, a dĂ©clarĂ© une femme viennoise.

Après des discours introductifs Ă  la Ballhausplatz de Vienne, les manifestants ont marchĂ© pacifiquement vers l’ambassade d’Allemagne. Les participants ont exprimĂ© leur solidaritĂ© avec d’autres manifestations allemandes contre la violence des migrants.

De nombreux manifestants Ă©taient enthousiastes et ont Ă©galement promis leur soutien Ă  l’avenir. La prochaine manifestation Ă  Vienne est dĂ©jĂ  prĂ©vue, a dĂ©clarĂ© l’Ă©quipe d’organisation Ă  Wochenblick.

Source : Voice of Europe