Saint-Herblain. Un viol dénoncé près du gymnase.

Dans les rues voisines du gymnase Jeanne-Bernard, à Saint-Herblain, les riverains sont à cran. Cette plainte déposée par une habitante ne calme pas les esprits.

Une femme a déposé plainte. Elle assure avoir été violée, dans le jardin de sa maison, à Saint-Herblain, au nord de Nantes, la nuit du 14 juillet. Émotion chez les riverains.

À Saint-Herblain, au nord de Nantes, les riverains du gymnase Jeanne-Bernard, où plusieurs centaines de migrants ont trouvé un piteux refuge depuis des mois sont excédés. Ils l’ont fait savoir plusieurs fois cet été. Ils ont encore écrit au préfet ces jours-ci : « Nous considérons votre position comme…

Ouest France via fdesouche

(Merci de nous aider à renforcer notre page)