Dimanche, les Suédois se sont réunis devant le Parlement pour protester contre l’accord de l’ONU sur la migration.

Et cette fois, les trois principaux orateurs étaient des femmes.

« Jusqu’ici, les femmes ont principalement souffert de l’immigration de masse. Ce sont surtout les femmes qui ont dû changer leurs habitudes », a déclaré la journaliste et écrivain Katerina Janouch.

“La politique d’immigration suédoise est une énorme trahison envers les femmes en Suède, les femmes migrantes et les femmes suédoises.”

(Merci de nous aider à renforcer notre page)

“Une grande partie des hommes qui ont été amenés ont une vision terrible des femmes. Et ces hommes sont fortement surreprésentés dans les crimes sexuels. Ce qui signifie que nous ne nous sentons plus en sécurité.”

« À New York, la signature finale sera faite le 19 décembre. Cela signifie que les grandes migrations en provenance du Moyen-Orient et d’Afrique seront normalisées. Notre filet de sécurité sociale et notre structure sociale seront définitivement détruits », a-t-elle poursuivi.

Bianca Muratagic, une autre oratrice, chanteuse et débatteuse sociale, a déclaré :

« Nous sommes ici aujourd’hui pour exprimer notre mécontentement face aux injustices dans notre pays dues à la politique irresponsable et irresponsable de nos politiciens en matière de réfugiés. »

«Nous refusons de compromettre notre liberté, notre démocratie et nos droits fondamentaux. Nous refusons de vivre dans un pays peu sûr, dangereux et en train d’imploser car l’État ne peut plus garantir la sécurité des femmes et des enfants. »

La troisième oratrice était Izabella Nilsson Jarvandi, étudiante âgée de 15 ans.

Elle a souligné que les Suédois ne manifestaient peut-être pas de la même manière que les Français, mais qu’il fallait être prudent avec les fils et les filles en colère des Vikings qui se préparaient à la rébellion.

Izabella Nilsson Jarvandi

« Je ne serai jamais réduit au silence et je ne pardonnerai jamais aux gens dans le bâtiment derrière moi pour ce qu’ils ont fait à ma chère Suède. Je suis convaincue que les dieux veillent et je sais que les traîtres seront jugés avec sévérité », a-t-elle déclaré.

Elle a terminé son discours par « Longue vie à la Suède ! ». Le public l’a applaudie et applaudie avec enthousiasme tout en scandant « Suède, Suède, Suède ! ».

Source : VoE