Marvia Malik est devenue la première présentatrice télévisée trans au Pakistan (voir la vidéo).
Depuis ses débuts à l’antenne vendredi dernier, elle a « reçu de l’amour et du soutien comme jamais auparavant », se félicite Marvia Malik, souriante, lors d’un entretien avec l’AFP.

Et cette brune aux longs cheveux, lourdement maquillée avant de retrouver son plateau télévisé, d’ajouter : « Ma famille ne m’a jamais acceptée, ni reconnue. »

De nombreux transgenres victimes de violences au Pakistan

Mardi soir, l’une d’entre elles a été tuée à Peshawar, dans le nord-ouest du pays, a indiqué la police à l’AFP. Soit le 55e meurtre d’une transgenre en cinq ans, a affirmé Farzana Riaz, la présidente de Trans’Action, une organisation de défense de leurs droits.

De nombreuses transgenres gagnent leur vie au Pakistan en dansant à des mariages ou des fêtes, ou de manière plus clandestine.

Sources : BFMTV, Ouest France

(Merci de nous aider à renforcer notre page)