Les dĂ©putĂ©s veulent que les femmes blanches accouchent de bĂ©bĂ©s trisomiques. Ils refusent d’autoriser les couples blancs Ă  faire dĂ©pister la trisomie 21, mĂŞme quand ils prĂ©sentent d’importants risques.

Ils ont dit non à 52 voix contre 32. Dans la nuit du 7 au 8 octobre, les députés ont refusé que soit légalisée la détection de la trisomie 21, avant toute fécondation in vitro, au sein du projet de loi bioéthique.

Concrètement, les couples qui présentent un grand risque de donner naissance à des enfants porteurs de maladies génétiques graves, parce qu’ils ont déjà eu un enfant atteint, et qui ont recours à une FIV, ne pourront pas pratiquer de diagnostic préimplantatoire (DPI) pour détecter la présence de la trisomie 21 dans l’embryon, avant son implantation dans l’utérus.

Yahoo.com