Chicago (États-Unis) – L’adolescente a dû réapprendre à marcher après avoir été sauvagement violée dans une ruelle.

Une adolescente qui a été pourchassée et violée avait besoin d’être aidée pour remarcher et parler à nouveau, a dit le procureur.

L’étudiante polonaise de 18 ans rendait visite à sa famille à Chicago lorsqu’elle a été violée par Rufus Carson, 38 ans, dans une allée.

(…) Carson est accusé de ce que les procureurs qualifient d’attaque « haineuse » contre sa victime, qui avait un visa de travail étudiant à Chicago en 2018.

Selon NBC5, la vidéosurveillance a réussi à capter les cris de la victime pendant environ 20 minutes.

Le procureur Mikki Miller a déclaré que la victime a été retrouvée plus tard par deux ouvriers qui pensaient que la femme était morte, tellement son état était grave. Elle était inconsciente depuis une heure et demie et lorsqu’une ambulance est arrivée, elle a brièvement repris connaissance puis a dit qu’elle avait été violée.

La Polonaise a été dans le coma pendant plusieurs jours et a dû réapprendre à marcher et à parler. Carson a été arrêté 24 heures après l’attaque, portant toujours les mêmes vêtements, tâchés du sang de la victime.

The Sun via fdesouche