Une vidéo qui détruit à la fois :

  • le mythe comme quoi les Italiens et les Portugais auraient été mis à l’écart de la même façon que les Maghrébins d’hier et d’aujourd’hui
  • le mythe comme quoi les blanches ne préfèrent pas largement les blancs, partout et depuis toujours
  • le mythe comme quoi les Maghrébins des premières vagues d’immigration n’étaient pas des gros lourds oppressant les femmes

 

Si on refaisait la même interview aujourd’hui sans rien censurer, on aurait les mêmes réactions. Les médias choisissent exactement ce qu’ils veulent vous montrer, et les femmes ont peur des extrémistes de gauche ainsi que des immigrés humiliés qui voudront se venger sur elle.