Une Libanaise a été condamnée hier à huit ans de prison en Egypte pour « atteinte » au peuple égyptien, après la diffusion d’une vidéo dans laquelle elle affirmait avoir été victime de harcèlement sexuel, selon une source judiciaire.

Cette touriste, Mona al-Mazbouh, a Ă©tĂ© arrĂŞtĂ©e fin mai Ă  l’aĂ©roport du Caire alors qu’elle s’apprĂŞtait Ă  quitter le pays. Elle avait diffusĂ© une vidĂ©o sur Facebook, largement partagĂ©e, dans laquelle elle affirmait avoir Ă©tĂ© victime de harcèlement sexuel dans la rue et accusait les Egyptiens de vol et d’arnaque. (…)

Samedi, un tribunal du Caire l’a condamné le matin à 11 ans de prison avant de modifier son verdict à 8 ans une heure plus tard, a indiqué la source judiciaire. Elle a été reconnue coupable d’avoir « porté atteinte au peuple égyptien ». Le parquet l’avait accusée notamment de « propagation de fausses rumeurs et d’atteinte aux religions ».

Le Figaro