Gurami, un Géorgien de 58 ans, n’en démord pas. « Je l’ai dit et redit. Je n’ai pas pu me retenir. Je me suis simplement cogné sur cette fille », déclare-t-il depuis le box des prévenus de l’audience des comparutions immédiates du tribunal correctionnel de Bordeaux. L’homme comparaît pour des atteintes sexuelles sur une adolescente de 17 ans alors qu’il se trouvait dans un bus, à Bordeaux, le 29 juin. Il est suspecté d’être un « frotteur », ces agresseurs sexuels qui profitent de la cohue dans les transports en commun pour procéder à des attouchements sur des voyageuses. (…)

La victime voyage debout et sent tout à coup une main dans son short. « Elle pousse un cri, se retourne et vous voit », détaille le président, Alain Reynal. Gurami est collé à l’adolescente qui court prévenir le chauffeur. (…)

Le procureur Mathieu Fohlen requiert six mois de prison avec sursis et une interdiction du territoire de français de dix ans contre ce demandeur d’asile politique. En défense, Me Pauline Tellechea relève des « lacunes dans l’enquête », « une expertise psychiatrique à charge » et les importants soucis de santé de son client, qui souffre d’un diabète sévère.

Des éléments dont le tribunal a tenu compte. Déclaré coupable, l’homme a été condamné à 4 mois de prison avec sursis et inscrit au fichier des agresseurs sexuels.

Sud-Ouest