Les images de trois Algériens fanfaronnant après leur libération de garde à vue pour un viol collectif commis à Bilbao suscitent un tollé en Espagne.

“Liberté, shit, la drogue autorisée. Bonnes fêtes, au revoir!”, “Liberté ! Algérie ! On n’a pas de problèmes avec les filles, on ne les baise pas violemment !“ ont déclaré les Algériens dans un mélange approximatif d’espagnol, de basque, de français et d’arabe, en brandissant les documents de leur libération. Ces trois jeunes font partie d’un groupe de six Algériens arrêtés pour le viol collectif d’une jeune fille de 18 ans au parc Etxebarria à Bilbao au Pays-Basque.

Lire la suite sur Bellica