Un ressortissant “français” qui a brutalement poignardé 2 Britanniques dans une auberge de jeunesse en Australie a vu les charges contre lui abandonnées quand le tribunal l’a déclaré « mentalement aliéné » au moment de la tuerie.

Smail Ayad, 30 ans, a traîné Mia Ayliffe-Chung de 20 ans hors de son lit en août 2016 et l’a poignardée à plusieurs reprises avant de poignarder le directeur de l’auberge dans la jambe quand ce dernier tenta de s’interposer.

Smail Ayad était connu pour être obsédé par Mia et avait même dit aux autres pensionnaires de l’hôtel qu’ils étaient mariés.

Ayad a ensuite sauté la tête la première du balcon, se tordant le cou et le dos, avant de poignarder le chien du propriétaire de l’auberge et de retourner dans la chambre d’Ayliffe-Chung où il poignarda et tua Tom Jackson, agé de 30 ans, qui tentait d’aider la jeune femme, d’après news.com.au.

Le héros britannique qui est mort en tentant de sauver Mia des coups de couteau du maniaque arabe.

Ayad a soutenu devant le juge qu’il était la cible d’une conspiration internationale dans laquelle 50 fermiers ainsi que le personnel de l’auberge avaient l’intention de le tuer et de brûler son corps dans un four à pizza. Ayad aurait crié « Allahu Akbar » pendant la tuerie.

Ayad est actuellement détenu dans un établissement psychiatrique et devrait être rapatrié en France. Il aurait prétendu qu’il n’avait aucun souvenir de l’attaque. Dans un premier temps, il avait nié être l’auteur des faits avant de se rétracter par la suite, rapporte The Telegraph.

Mia était décrite comme pleine de vie. L’animal qui l’a tuée à 20 ans ne fera pas de prison et sera rapatrié en France.

.