Sauvagerie du tiers-monde. Un citoyen afghan âgĂ© de 21 ans se voit condamnĂ© Ă  14 ans de prison et Ă  l’expulsion Ă  perpĂ©tuitĂ© pour le meurtre brutal de Helga Stenmark, 89 ans, en octobre 2017. Cependant, il reçoit une pĂ©nalitĂ© parce qu’il n’aurait pas dĂ» avoir 21 ans rempli au moment du crime.

C’est juste avant 15 heures, le 14 octobre de l’annĂ©e dernière, que Helga Stenmark, 89 ans, a Ă©tĂ© retrouvĂ©e morte dans une chambre de la petite communautĂ© de Norsjö Ă  Västerbotten.

Elle avait été exposée à une violence brutale avec des coups portés à sa tête et plusieurs coups de couteau.

“Helga Stenmark a souffert d’une blessure Ă  la tĂŞte et Ă  la poitrine, Ă  la gauche de la poitrine et Ă  l’intĂ©rieur de la cuisse droite. C’est la blessure Ă  la gauche de la poitrine qui a causĂ© sa mort”.

La preuve contre le migrant ? Des prĂ©lèvements du sang de Helga Stenmark sur l’une des chaussettes qu’il portait ce jour-lĂ . Ceci est dĂ©montrĂ© par l’analyse ADN.

L’homme afghan n’a pas su expliquer pourquoi le sang de la victime a coulĂ© sur sa chaussette, s’il Ă©tait innocent. (…)

Le tribunal de district de SkellefteĂĄ juge Amir Amiri Ă  14 ans d’emprisonnement et Ă  une expulsion Ă  vie. Cependant, l’homme a bĂ©nĂ©ficiĂ© d’une rĂ©duction de peine. S’il avait 21 ans au moment du crime, il aurait Ă©tĂ© condamnĂ© Ă  16 ans de prison.

Source : Friatider